/ Technique

[Pointage] Retour sur 2016

L'année 2016 est terminée et, une fois n'est pas coutume (oui, c'est de l'ironie), je n'ai pas tenu mon engagement d'un article par mois. La faute à ma paresse, mais aussi à une diminution assez dramatique de mon temps de jeu (vidéo ou sur table), sans même parler du temps que je consacre à ce désormais vénérable blog. Cet article passe en revue cette maudite année 2016 en ce qui concerne le blog et les activités qui y sont liées.

Caption 400
En 2016, mieux valait être pote avec la mort...


Évolutions techniques

Voilà un an et demi que je développe avec Vue.JS, une bibliothèque JavaScript née dans le sillage de React, d'Angular et de leurs nombreux challengers. La raison de mon intérêt se résume ainsi : de toutes les librairies qui correspondent à mes principes de développement frontend, c'est la plus populaire. Et à l'heure où chaque année voit naître entre 5 et 10 nouvelles librairies plus révolutionnaires les unes que les autres, mieux vaut se raccrocher à celle(s) qui mérite(nt) votre temps, plutôt que d'être emporté vers les abysses du développement web par le train du hype.

Vue.JS est déjà employée sur ce blog, mais d'une manière marginale. Vers mi-2016, j'ai commencé à plancher sur une nouvelle version des Archives d'Anubis, pratiquement découplée de Ghost, tant pour des raisons techniques (seul moyen d'exploiter les capacités maximales de Vue.JS côté serveur) que pour des raisons philosophiques (l'équipe de Ghost a choisi d'adopter AMP sans réfléchir aux conséquences "politiques" qui sont tout, sauf neutres). Si vous suivez "assidûment" ce blog, vous avez peut-être remarqué qu'entre août et septembre, une version alternative a été déployée (toujours consultable ici). J'ai fini par la retirer car les performances du site ont dégringolé de manière vertigineuse, sans désespérer de présenter, un jour, une nouvelle version plus aboutie sur les plans esthétique et technique. Je touche d'ailleurs le but, en ayant opté pour Nuxt.JS, un Framework qui se base sur Vue.JS tout en facilitant les réglages côté serveur. Peut-être pour 2017 ?

Statistiques

Dans le cadre de ma thèse, j'ai été appelé à enseigner D3, la redoutable libraire JavaScript qui alimente la plupart des visualisations modernes sur Internet. L'occasion de développer un petit Scatterplot paramétrable avec les statistiques Piwik de ce blog.

Vous pouvez trouver la visualisation ici. Notez que les données ne concernent que les visiteurs ayant atteint les Archives via Google.

500 Caption
Une capture d'écran de base

En jouant un peu avec les différentes dimensions proposées par Piwik, on se rend compte que mon article "phare" s'est révélé être, comme en 2015, le Post-Mortem de notre campagne des Masques de Nyarlatothep. Toutefois, il n'a pas la palme de l'article sur lequel les visiteurs ont passé le plus de temps, ni même celui de l'article ayant été le plus lu "assidument". Ces titres reviennent respectivement à l'avis sur Qin (les nostalgiques aiment sans doute bien y repenser), puis à celui sur The Witcher 3. Ce dernier point relève d'une grosse surprise : j'aurais mis ma main à couper que les lecteurs intéressés par les jeux vidéo étaient moins susceptibles de dévorer de relativement longs articles, vu la concurrence élevée dans le milieu.

Pour un article pondu vers mi-2016, la découverte de Plenilunio fonctionne particulièrement bien, preuve d'un intérêt réel et sans doute sous-estimé pour ce jeu. Parmi les autres articles passablement consultés, la sempiternelle présentation de Romance Érotique continue de cartonner, pour des raisons que nul n'a besoin d'exposer. Au niveau du contenu des articles, on remarque une corrélation négative entre la longueur de l'article et le taux de conversion, ainsi qu'avec le taux de rebond inversé. En gros, plus c'est long, moins les gens lisent et mon Post-Mortem du one-shot de Wulin a d'ailleurs sévèrement pâti de cette équation. J'éviterai désormais de dépasser les 2'000 mots au sein d'un seul article.

Contenu 2017

J'espère pouvoir poster un peu plus d'articles. L'acquisition d'un clavier ergonomique Bépo devrait m'inciter à écrire plus régulièrement, ne serait-ce que par entraînement !

Niveau contenu :

  • Il faut s'attendre à un, voire deux articles sur les Cinq Supplices, la campagne francophone pour l'Appel de Cthulhu qui a été financée de manière participative en 2015. À l'heure où s'écrit cet article, notre intrépide petit groupe en est à sa deuxième séance.
  • Vers juin, la seconde version de Wulin devrait sortir. Mis à part l'accent un peu inquiétant sur le surnaturel, le programme promet d'être réjouissant, d'autant que Game-Fu semble décidé à sortir la campagne promise en 2016 (ils ont eu quelques déboires avec leur imprimeur). Si je parviens à créer un groupe et à tenir le rythme, ça sera l'occasion de quelques articles supplémentaires sur ce jeu prometteur.
  • Une fois n'est pas coutume, je pourrais également en profiter pour parler de jeux de plateau, ou de jeux de figurines. L'occasion de renouer avec une époque que j'appréciais !
  • Les articles techniques devraient se recentrer sur des tutoriaux Vue, Nuxt et D3. Après tout, ça commence à devenir une spécialité...

Voilà donc la ligne directrice de ce blog pour l'année qui vient. J'espère pouvoir m'y tenir. En vous souhaitant à toutes et à tous une excellente année 2017, je m'en retourne à mes archives !

Pierre Vanhulst

Pierre Vanhulst

PhD et Assistant de recherche au sein de l'institut Human-IST (Fribourg) et du World Trade Institute (Berne). Fervent rôliste depuis 1996.

Read More