Peu satisfait de mes premiers essais sur Mick Hogan et sur Farben Belassica, me revoici à la charge avec une nouvelle fournée de portraits. Cette fois-ci, j'ai pris des modèles. Des vrais humains. Et pas n'importe lesquels, vu les standards esthétiques des deux personnages.

Pour Farben, il a suffi de taper "blond bouclé" sur Google Image jusqu'à tomber sur une source d'inspiration absolument parfaite pour le personnage. Je n'ai pas pu trouver le nom du modèle, mais voici le lien qui mène à sa photo. À l'exception de la couleur des yeux, il correspond vraiment bien à l'idée du personnage.

Pour Mick, c'est plus l'histoire d'un coup de bol que d'une véritable recherche. En regardant le film "American Beauty", il m'a semblé que le personnage de Ricky Fitts - incarné par Wes Bentley et son regard de psychopathe - collait plutôt bien à ma description de Mick. Il fallait juste lui donner une coupe un peu moins réglementaire et lui ajouter un soul patch bien senti.

Le Blondinet bénéficie du traitement habituel, mais pas Mick. Le dernier pilote de mon roster de personnage se contente effectivement d'un monochrome : la couleur n'aurait rien apporté.

Ces gribouillages peuvent être retrouvés dans ma galerie.


![](/content/images/2015/11/Farben-1-Image-21.jpg) C'est parti pour Farben. Ici, les traits de construction, rien que du standard.
![](/content/images/2015/11/Farben-1-Image-4.jpg) Je tente de positionner les cheveux, j'ajoute certains détails. La bouche légèrement dissymétrique est difficile à dessiner, mais finalement ça va plutôt bien.
![](/content/images/2015/11/Farben-1-Image-9.jpg) Application des premières couleurs, le résultat commence à prendre forme. J'insiste peut-être un peu trop sur le creux de la joue gauche, défaut récurrent dans mes dessins. Vivent les profils !
![](/content/images/2015/11/Farben-1-Image-12.jpg) Dernière étape sur Bamboo Paper, j'esquisse un début de manteau et un collier serré autour du cou, pour que ça fasse smexy. Malheureusement, c'est loin d'être convaincant.
![](/content/images/2015/11/farben-25-09-20141-500x581.jpg) Passage Photoshop + ProCreate. Les yeux me semblaient un peu petits, aussi les ai-je agrandis avec Toshop. Les cheveux, un peu plus lourds qu'avant, ont été "peints" avec ProCreate.
![](/content/images/2015/11/Mick-Image-1.jpg) Au tour de Mick. Les traits de construction sont rapidement posés, bien que les yeux soient trop petits et rapprochés.
![](/content/images/2015/11/Mick-Image-3.jpg) Pose de "l'aquarelle" pour donner de la profondeur au visage (ainsi que pour surligner l'éclairage). La bouche, un des deux éléments caractéristiques du modèle avec ses yeux, est relativement travaillée pour ce stade du croquis.
![](/content/images/2015/11/Mick-Image-11.jpg) J'opte pour une coiffure à la "Tommy Karevick". L'occasion de constater une anomalie, le front de Mick étant trop large et bizarrement incliné.
![](/content/images/2015/11/Mick-Image-16-1.jpg)

Correction de l'inclination du haut du visage, éclaircissement léger des yeux, piercings discrets, de nombreux détails retouchés. Oh, et... vous avez remarqué la barbe ? Moi qui pensais que ça serait discret...

![](/content/images/2015/11/mick-24-09-2014-1024x891.jpg) Voilà notre Mick. Plutôt une réussite, même si la bouche un peu étroite et le regard de psychopathe me font dire qu'il ne mérite peut-être pas son 19/20 d'apparence. On va dire qu'il a son charme à lui.
C'est tout pour cette fois-ci. Prochaine étape ? Un personnage féminin, probablement. Question de variété.