En 2016, j'ai finalement pu maîtriser un scénario de Star Wars : aux Confins de l'Empire. Celui-ci, une création de mon crû, macérait depuis de longues années et constituait la première véritable aventure que je souhaitais publier (ne serait-ce que sur ce site, sous format électronique). Même si nous n'avons pas complètement bouclé le scénario, je crois que les compte-rendus de nos séances méritent d'être retapés et publiés sur ce blog, de sorte à ce que vous, MJ ingénieuses, puissiez éventuellement y puiser des inspirations pour vos parties.

Le scénario s'appelle "Requiem pour le Soleil d'Or" et se base sur la publication officielle "Battle for the Golden Sun". Comme vous allez le constater, son ambiance se veut cependant radicalement différente.



La Cantina Akaanir Ori'Vod

En avance sur son planning, Diana attend depuis plusieurs minutes dans une "alcôve" de la Cantina Akaanir Ori'Vod, à l'abri des regards. Entre alors son premier candidat, Galrow le Wookie, qui s'avance vers le comptoir et commande une boisson au tenancier Ewok patibulaire. Il a bien remarqué Diana, mais la prudence lui impose d'observer la faune avant de la rejoindre directement. C'est ensuite au tour de Nolan de passer le seuil de la Cantina. Son attitude se veut similaire : il repère rapidement sa potentielle cliente, mais fait mine de ne pas s'y intéresser. Plus précisément, il ausculte la salle et finit par découvrir un Botan qui semble la surveiller. Lorsqu'enfin, TRCJ fait irruption dans la salle, tous se tournent vers lui : construit dans un métal noir brossé, doté d'un unique capteur rougeoyant en guise d'yeux, ostensiblement équipé pour tuer, le Droïde se dirige directement vers Diana sans poser de question. Galrow suit le mouvement - à ce stade, la discrétion n'est plus de mise - mais Nolan préfère s'asseoir à faible distance du groupe.

0_1463520026559_Snapshot_009.jpg
Une ruelle de Coruscant. Capture d'écran tirée de Second Life

Tout ce ménage irrite considérablement Diana. Après tout, c'est déjà la troisième vague de clowns qui se présentent pour travailler sur le contrat. Assurément, les quelques 30'000 crédits offerts pour une "simple" affaire de personnes disparues n'attirent pas que les plus grands génies de Coruscant. Sans attendre l'arrivée de Nolan, Diana présente un hologramme de Linda Garvik, qui résume succinctement l'affaire :

  • Elle cherche quatre mercenaires armés et potentiellement en danger.
  • Elle n'a de visuel que pour un seul d'entre eux : un petit homme blond et musclé, apparemment terrifié, dont la "photo" semble avoir été prise au sein d'une station spatiale.
  • Elle souhaite que le groupe soit extrait à une destination qui sera communiqué en temps voulu.
  • Toutes les autres questions sont à adresser à sa représentante, Diana.

Ni une, ni deux, l'hologramme disparaît, laissant Galrow dépité - tout comme Nolan, qui s'est permis de faire irruption. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais alors que la conversations va bon train pour savoir s'il est réellement envisageable de chercher quatre individus dont un seul identifiable au milieu des milliards d'habitants de Coruscant, une bagarre se déclenche entre un soldat républicain trop zélé et la faune locale, essentiellement composée de Mandaloriens éméchés. Nolan prend la fuite en premier, profitant de l'occasion pour suivre l'étrange Botan qui le toise du regard avant de disparaître dans la foule. Diana et Galrow quittent ensuite la zone - le wookie se servant de la table comme d'un bouclier - suivis de TRCJ sur qui se heurtent douloureusement les poings des ivrognes locaux, au même titre que leur fierté. Une fois dehors, Diana distribue au groupe des comlinks, destinés à faciliter la communication entre eux. La première étape de l'enquête : un passage express dans un HoloCafé, pour tenter d'identifier les rares indices sur la photo du petit homme blond.

0_1463525183120_aaren.jpg
Visuel d'un des mercenaires. Capture d'écran tirée de Second Life

Anecdote : j'avais pu jouer cette scène sur Second Life, en 2013. L'arrivée inopinée du soldat républicain n'était d'ailleurs pas prévue du tout - elle découlait des actions d'un joueur s'étant immiscé dans l'affaire et qui s'était retrouvé criblé de coups de tête par un des PJs du groupe (un petit Mandalorien belliqueux).


L'Appel des Mando'an

Le groupe se rend au premier HoloCafé venu, où Nolan effectue vainement quelques recherches de surface concernant l'insigne partiellement visible sur l'épaulette de la personne recherchée. TRCJ s'y essaie aussi, mais finit sur une page officielle de l'Empire Fel qui semble traquer ses faits et gestes. Pendant ce temps, Galrow use de son charme bestial pour convaincre la seule employée du HoloCafé - une Twi'Lek - de faire une recherche pour lui. Le charisme de notre ami poilu ne suffit, il lui faut mettre à contribution son maigre porte-monnaie pour qu'elle accepte cette étrange requête, qu'elle mène à bien rapidement : l'écusson de la personne qu'ils recherchent appartient manifestement à un clan Mandalorien, "Ka’ra Gra’tua" ou "La Vengeance Étoilée". Nos "investigateurs" d'infortune quittent les lieux dès cette information acquise, car ils craignent que leurs errances informatiques n'aient attiré l'attention de quelques individus peu recommandables.

0_1463520676657_Snapshot_016.jpg
Le Holo-Café. Capture d'écran tirée de Second Life

Le coup de l'écusson est une improvisation intéressante pour mettre l'équipe de PJ sur la bonne piste. En revanche, vérifier cette information relève de l'évidence et on peut se demander pourquoi Diana n'y a pas pensé toute seule sans requérir l'aide d'une équipe d'investigateurs... une incohérence à combler.

L'implication des Mandaloriens pousse le groupe à interroger l'un des leurs à Akaanir Ori'Vod. Après d'âpres discussions, Nolan parvient à un accord : le Mandalorien accepte de se renseigner sur "Ka'ra Gra'tua" en utilisant la photo de l'homme blond, mais lui promet de lui refaire le portrait si jamais ses intentions sont néfastes. En attendant la réponse, le groupe se concerte dans un comptoir de la chaîne Bantha King au sujet des récents événements : déjà, Nolan suspecte un coup foireux derrière toute cette histoire. Est-ce que Linda Garvik a mailles à partir avec les Mandaloriens, auquel cas il vaudrait mieux prendre la poudre d'escampette ? Est-ce que le salaire est réellement suffisant pour justifier tous ces risques ? Diana cède et tente d'obtenir plus d'informations de la part de sa cheffe, qui ne répond pas dans l'instant.

0_1463521083804_Snapshot_005.jpg
Un comptoir "Bantha King" (une blague de haut vol, issue de SL-SWRP). Capture d'écran tirée de Second Life

Quelques heures plus tard, le Mandalorien et sa bande retrouvent la trace du groupe et - la Force soit louée - leur confie qu'un certain Kejar Vet'Hali, membre du clan, lui a répondu. Apparemment, l'homme - un vieux médecin vétéran résidant à Iziz, la capitale d'Ondéron - a récemment été contacté par la personne que les investigateurs recherchent. Il leur demande cependant de venir le chercher avant d'offrir plus d'informations. Sachant qu'un voyage à Ondéron prend en moyenne 36h, Nolan saisit cette chance pour facturer un vol inter-système complet à ses passagers - des frais qu'il compte bien réclamer à la vieille Garvik.


Au nez et à la barbe du Cartel

Après bien des discussions et une démonstration de force de Galrow et TRCJ pour convaincre Nolan de piloter, le groupe met les voiles vers Ondéron, capitale de la Fédération indépendante Japrael. Ondéron étant très policée, les armes à distance y sont interdites sans permis en bonne et due forme : Galrow retire les blasters embarqués du droïde assassin, pendant que Nolan arrange l'atterrissage. Un rapide passage à la douane leur ouvre les portes d'Iziz, coeur d'Ondéron, cité chatoyante.

0_1463521683232_Snapshot_012.jpg
Une ruelle d'Ondéron. Capture d'écran tirée de Second Life

Après un vain détour par le marché central, les investigateurs se rendent à l'auberge du Mythosaure Prodigieux pour y rencontrer Kejar. Sans plus de précaution, ils demandent leur contact à l'accueil, bafouant les règles les plus élémentaires de la discrétion. Cette incartade leur vaut d'attirer l'attention d'un Gamorréen qui attendait dans le lobby. En réponse, ils montent aussi vite que possible à la chambre de Kejar, plutôt que d'attendre que le Gamorréen ne vienne à eux. Là-haut, ils rencontrent le vieil homme et constatent que ses bagages sont déjà prêts. Puisque le temps presse, il ne s'étend pas en longueur sur les raisons qui le poussent à s'enfuir. Le groupe parvient à se faufiler par une fenêtre de l'établissement, puis se scinde en deux - d'un côté Nolan et Diana portant Kejar dans ses propres bagages et de l'autre, Galrow et TRCJ qui tentent de voler un landspeeder pour quitter la ville par la voie terrestre. La première équipe découvre bien vite que leurs poursuivants ont un contrôle important à Iziz, lorsque l'officier en charge des navettes vers la spatioport refuse de les faire monter immédiatement : apparemment, il a reçu ordre de les ralentir.

0_1463522332051_Snapshot_013.jpg
L'hôtel sur Ondéron. Capture d'écran tirée de Second Life

Galrow et TRCJ ont plus de chance. Ils parviennent à voler un speeder, non sans provoquer une rixe et se faire alpaguer par le Gamorréen entrevu à l'auberge : il prétend que "Le Cartel ne les laissera pas filer !", révélant enfin l'envergure des créditeurs de Kejar. Nolan et Diana préfèrent payer un taxi pour la colonie la plus proche, quitte à endormir le conducteur avant la fin du trajet et à le laisser au milieu de la jungle. Il n'y a pas de petit profit ! Les quatre finissent par se rejoindre non loin d'une petite cité, où ils paient un riche marchand pour être conduits directement au spatioport. Là, ils passent la douane en vitesse et s'envole en direction de Coruscant.

Kejar Vet'Hali déballe enfin son sac. Il connaît l'homme recherché par le groupe : celui-ci s'appelle Aaren. Voilà des années, il a claqué la porte de son clan pour embrasser une vie de mercenaire. Aaren l'a contacté récemment pour lui demander de l'aide, car il est blessé et isolé sur Coruscant. Par pitié plus que par honneur, Kejar a accepté de lui offrir son aide, quitte à encourir la colère du Cartel envers qui sa dette est loin d'être réglée.

De retour à la capitale galactique, le groupe se rend à l'hôpital, où Diana se propose comme bénévole, accompagnée par Nolan. Leur hypothèse : Aaren a dû visiter l'endroit avant de faire appel à Kejar. Il ne reste plus qu'à vérifier les dossiers informatiques...

Kejar Vet'Ali. Capture d'écran tirée de Second Life