Dernière séance de notre one-shot avant son abandon. Notre équipe remonte le fil de ses découvertes jusqu'aux deux derniers mercenaires recherchés. Mais alors que la situation semble avancer, le passé de Galrow refait surface et force ses camarades d'infortune à l'assister…



Des décisions difficiles

Les récents exploits du groupe - la capture d'Aaren et de Duke - ont convaincu Diana de libérer ses informations sur le groupe de mercenaires et sur Linda Garvik. Sans surprise, elle confirme à ses mandataires que "Garvik" n'est pas réellement une personne, mais un groupe d'intérêt séparatiste disposant d'une vaste fortune et cultivant le goût du secret, même en son sein. Au cours d'une mission d'extraction sur une base prétendument abandonnée, une équipe séparatiste est tombée sur un groupe de mercenaires fuyant les lieux à toute allure. Il faut croire qu'ils emportaient avec eux des ressources précieuses, car les supérieurs de Diana l'ont mandatée pour les retrouver.

Fort de ces quelques informations, le reste du groupe comprend mieux qu'il n'est pas dans son intérêt de réveiller Aaren et de discuter avec lui. Pire encore, Duke - si jamais il sort de son coma - est connu pour être un Éclaireur particulièrement efficace. Pour lui, se libérer ne serait qu'une question de minutes. Heureusement, un premier bilan médical pratiqué conjointement par Kejar et Diana laisse penser qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même : à l'exception de quelques réflexes oculaires, Duke a plongé dans un état de mort cérébrale. Ce constat se confirme lorsque Nolan amène un "ami" docteur du Marché Noir, qui scanne la boîte crânienne du malheureux et y détecte deux minuscules trous, creusés depuis la cavité nasale jusqu'au cerveau. Le fait d'avoir injecté de l'oxygène par le nez a irrémédiablement endommagé ce qui pouvait en rester.

De grandes discussions s'engagent concernant les deux derniers individus recherchés - Xeli la tireuse d'élite et Decebal Vulpesco. Les pistes semblent assez maigres. Pour ne rien arranger, le destin décide de frapper à ce moment : Galrow reçoit un message qu'il ne peut ignorer...

Otage du Black Sun

Emblème du Black Sun. Source: Wookieepedia

En vérité, Galrow est un Wookie tout aussi honorable que vénérable. Et comme le veut la tradition, lorsqu'un individu sauve la vie d'un Wookie, celui-ci la lui doit en retour. C'est ainsi que Galrow se retrouva lié à Rosa, une Black Sun traditionaliste en porte-à-faux avec la nouvelle direction du groupe. La situation était déjà précaire bien avant le début de cette aventure : Galrow était forcé de travailler en lieu et place de Rosa, sous peine de voir celle-ci se faire exécuter. Mais à en croire le message qu'il vient de recevoir, le Black Sun a malgré tout choisi de se débarrasser d'elle.

"Salut Galrow. J'ai des problèmes. Je suis désolée de te déranger avec ça, mais si tu peux passer vers l'Avenue 82-A-D37, tu me sauverais la vie." - Rosa

Galrow se précipite hors du vaisseau, non sans quérir l'aide des autres membres du groupe. Autant TRCJ accepte sans broncher, autant Nolan ne saisit ni en quoi il serait utile, ni pourquoi il devrait le suivre. Ça ne l'empêche pas de le faire malgré tout. Diana, elle, reste au vaisseau pour s'assurer que Kejar ne libère par Aaren.

Arrivé à l'avenue 82-A-D37, Galrow remarque la présence de son "supérieur" des Black Sun, l'infâme Nallok Mogarian. Il s'approche de lui, suivi de TRCJ, et lui demande de quelle manière il peut lui venir en aide. Entre deux chapelets d'insultes rabaissantes, Nallok lui adresse de sévères réprimandes : il ne semble vraiment pas apprécier la présence suspecte de Galrow, puisque que ce dernier devrait être en train d'encaisser des crédits pour le gang. Malgré ses poils qui se hérissent, Galrow fait profil bas et quitte les lieux. Il contacte Rosa pour lui demander où elle se trouve : la mercenaire a trouvé refuge à la succursale locale de la Maison V, une boutique de prêt-à-porter dont les tarifs font croire aux résidents du coin qu'ils valent mieux que les autres.

Nolan se dévoue pour y rentrer, puisque Nallok ne l'a pas encore vu. Il s'infiltre dans le magasin, localise rapidement Rosa et lui fait parvenir d'amples vêtements à même de la dissimuler. Avant que Nallok ne fasse à son tour irruption dans le magasin, Galrow et TCMJ mettent en garde Nolan, qui fait glisser un rack de vêtements derrière lequel Rosa parvient à se dissimuler. Elle atteint l'arrière-boutique, quitte le magasin et s'enfuit par les toits, suivie depuis la rue par Nolan. Une fois en sécurité, ce dernier propose à la fugitive de l'extrader sur une autre planète, moyennant finances. Elle acquiesce, malgré sa surprise : difficile de croire qu'un simple contrebandier accepte de se mettre à dos le Black Sun. Voilà qui ne fait pas peur à Nolan, car il lui garantit qu'en cas de pépins, il n'hésitera pas à la balancer et à faire son possible pour couvrir ses arrières. Au moins, les choses sont claires.

La situation est moins drôle pour Galrow et TRCJ. Alors que Nolan et Rosa s'enfuyaient, les deux comparses en profitèrent pour entrer eux aussi dans la Maison V, que les Black Sun fouillaient sans considération sous le regard servile des clients et des tenanciers. Galrow échange quelques dernières remarques peu affables avec Nallok, puis tourne les talons une fois que Rosa est en sécurité. Pourtant, à plusieurs reprises, le Wookie et le droïde furent à deux doigts d'engager les hostilités. À charge de revanche...

Le Chasseur chassé

Le problème de Galrow semble résolu, du moins en partie. Puisque l'enquête est loin d'être terminée, TRCJ, Nolan et lui font route vers le vaisseau pour se concerter sur la marche à suivre. Au hasard d'un carrefour, ils croisent le regard d'un homme. Celui-ci se défile rapidement, d'une manière si suspecte qu'elle pousse nos investigateurs fauchés à se demander où ils l'avaient déjà aperçus : de mémoire, il s'agit d'un visage anonyme dans la foule, qui s'est trop souvent présenté à eux au cours de la journée pour qu'il soit parfaitement innocent. Et à bien y réfléchir, la barbe blonde sale pourrait correspondre à celle de Decebal - chef du groupe de mercenaires - dont la photo était tombée entre les mains du groupe. Il ne leur en faut pas plus pour le suivre jusqu'à une ruelle éloignée, d'où retentit un tir de Fusil Blaster lourd qui endommage grièvement les circuits de TRCJ. Leur ennemi sonne la chasse.

Nolan est le seul à suivre la trace de l'individu. Peut-être aurait-il préféré le contraire, puisqu'une fois face à lui, le filou découvre que sa "proie" n'est autre qu'un de ces légendaires utilisateurs de la Force. Celui-ci l'influence insidieusement en lui faisant croire qu'il n'est pas en danger, qu'il ferait mieux de le suivre. C'est sans compter sur le sang-froid remarquable de Nolan et sur sa réponse cinglante : la menace d'un tir de son Blaster à bout portant. Comme quoi, si Force il y a, elle n'a pas la même emprise sur tout le monde. Résolu à ne pas se rendre si vite, le "Jedi" le désarme d'un geste de la main, son pistolet atterrissant directement entre ses doigts. Nolan se voit ainsi contraint par la force - celle avec un petit "f", sa seule faiblesse !

Le ravisseur lui intime l'ordre de se débarrasser de son comLink, mais d'un tour de passe-passe à même de tromper un utilisateur de la Force, Nolan glisse le gadget dans sa manche, plutôt que de le jeter dans la ruelle. Notre marchand roublard n'en est pas à son dernier tour de malice. Lorsque le "Jedi" tente de l'assommer afin de le transporter à son repaire, il feint de sombrer dans l'inconscience, tout en conservant sa lucidité au nez et à la barbe d'un homme trop aux abois pour être attentif.

Arrivé dans le couloir d'un immeuble désaffecté, Nolan est ligoté, fouillé et dépossédé de ses biens - à l'exception du comLink, adroitement dissimulé. Avant qu'il ne daigne se "réveiller", il entend les bruits de pas d'une troisième personne - une femme, aux manières grossières. Les deux individus attendent que Nolan revienne à lui, avant que l'homme ne se présente. Il s'agit évidemment de Decebal Vulpesco, chef du groupe de mercenaires. Avec lui, Xeli, la fameuse tireuse d'élite ayant semé la terreur au sein du groupe à plusieurs reprises. Le monologue de Decebal est difficile à suivre : il demande à ce que Nolan "prévienne sa supérieure Jedi" qu'il n'est pas nécessaire de lui envoyer d'autres assassins à ses trousses. Il compte "trouver les coordonnées", les lui communiquer et couper les ponts. Son otage va lui servir de "garantie". Sur ces bons mots, Decebal l'enferme dans un des deux appartements du couloir pendant qu'il continue son travail. Nolan communique sa position à ses camarades, grâce au nom d'une boutique de mécanique dont l'enseigne est visible depuis la fenêtre.

Finir la mission

Ayant écouté l'intégralité de la conversation, Diana se décide à quitter le vaisseau. Elle propose à Kejar une "tisane" qui a vite fait de l'endormir, puis rejoint le reste du groupe. Son absence de connaissance informatique ne l'empêche pas de trianguler le signal du comLink de Nolan et bientôt, TRCJ, Galrow et elle se retrouvent devant le bâtiment où leur camarade est retenu prisonnier. TRCJ fait irruption dans l'immeuble d'en face, où il tente vainement de duper un résidant pour qu'il le laisse entrer dans son appartement. À défaut, il opte pour la manière brutale : un coup de poing suffit à défoncer la porte, son apparence se charge de terrifier le locataire qui s'était pourtant préparé au combat. Maître des lieux, le Droïde se positionne de sorte à pouvoir tirer sur Decebal et Xeli à travers la fenêtre.

Pendant ce temps, Nolan tente de tirer les vers du nez de Decebal. Il parle de Linda Garvik. Cette simple mention suscite chez le Noble une réaction explosive : alors qu'il constate le terrible malentendu quant à l'employeur du groupe, ses chances de négocier avec la fameuse Jedi dont il parlait retombent à zéro. Galrow et Diana profitent de cet instant pour pénétrer dans le couloir : le Wookie gratifie Xeli d'un tir de Fusil Blaster lourd avant qu'elle n'aie le temps de réagir. TRCJ en fait de même. Projetée au sol, la malheureuse n'a guère le temps de se relever avant que Diana ne se jette sur elle et lui inocule un puissant calmant. Decebal réagit en propulsant ses assaillants contre le mur, démontrant sa maîtrise de la Force. Il désarme ensuite Galrow, mais un coup de malchance lui vaut de déclencher un tir involontaire qui le désoriente pendant quelques instants. Diana libère Nolan : les deux "pacifistes" du groupe hésitent quelques instants avant de reprendre les hostilités. TRCJ mitraille depuis l'appartement d'en-face : blessé à plusieurs reprises, Decebal claque la porte de l'appartement qui offre au droïde sa ligne de vue. Galrow joue le tout pour le tout. Il sort son fusil à percussion et pointe Xeli : si Decebal ne se rend pas, sa collègue va y passer. Jamais à court de ressources, l'homme persuade Galrow de baisser son arme sans résister - encore la Force ! Diana tente, sans succès, de se rapprocher discrètement pour planter une seringue dans la gorge de Decebal, ce qui donne le temps à Nolan de récupérer sa matraque et d'assommer le malheureux.

Sur ces entrefaites, une patrouille républicaine s’agglutine au rez-de-chaussé de l'immeuble. Elle a dû être appelée par un passant, malgré la relative dépopulation du quartier. TRCJ fait diversion à sa manière : il abat le locataire qui lui avait si gentiment cédé son appartement, puis fait exploser une grenade qui a tôt fait d'attirer l'attention des représentants de l'ordre vers l'immeuble voisin. Pendant ce temps, le reste de l'équipe embarque les "prisonniers" et tout le matériel à bord d'un Airspeeder abandonné.

La mission terminée, Nolan appelle Rosa et lui propose de quitter Coruscant. Diana, quant à elle, demande à "Garvik" les coordonnées de la planète vers laquelle extrader le groupe de mercenaires. Il s'agit de Tatooine, la célèbre planète désertique. Pourtant, le groupe souhaite en savoir un peu plus sur cette fameuse histoire de mercenaires et de coordonnées. Après avoir déposé Rosa, le vaisseau stationne à proximité de Tatooine où Nolan tente - difficilement - de travailler sur les données de Decebal. Un enregistrement capté par l'implant neural de Duke relate des premiers moments de leur assaut sur la station mentionnée par Diana. L'enregistrement n'est pas entièrement décrypté : il reste encore du travail, si nos camarades de fortune souhaitent en apprendre plus sur cette mystérieuse affaire...


L'image de couverture de l'article est un concept art de l'artiste Gustavo Mendonca, créé dans le cadre du développement avorté du jeu vidéo Star Wars: 1313 par LucasArt. Depuis la fermture du studio, il appartient à The Walt Disney Company, tout comme le logo du Black Sun, vectorisé par un utilisateur de la Wookieepedia sur la base de sa représentation originelle dans The Complete Star Wars Encyclopedia.