/ Ludique

Qin - Tianxia : Vers un monde de lacs et de forêts

Premier scénario de notre campagne de "Qin - Les Royaumes Combattants", "Vers un monde de lacs et de forêts" fut joué en deux séances, entre 3 juin 2006 et le 16 décembre 2006. Six mois de pause, donc. Il s'agit du scénario du livre de base : juste une entrée de matière peu palpitante, mais réussie. Nous n'étions alors même pas sûrs de nous lancer à terme dans la campagne.

Message d'introduction

Disclaimer : La carte et les portraits de Su Zuo et de Bec Rouge sont tirés de la gamme "Qin - Les Royaumes Combattants", appartenant aux Éditions 7ème Cercle. Les portraits de Yii et de Tong sont tirés de Romance of the Three Kingdoms X, édité par Koei ltd.

Personnages présents

  • Chen Chi, "Main Apaisante"
  • Liu Mei Shan
  • Lu Yan Sheng
  • Tian Zaisheng

Préambule

Le scénario se déroule à Nao, petite cité du Zhao à la frontière avec le Qi. Lu Yan Sheng est un soldat de la garnison locale, dont les ordres sont d'accompagner le mohiste Tian Zaisheng dans son inspection cordiale des défenses de la cité. Zaisheng n'est cependant pas là pour les raisons que l'on croit : personne ne l'a appelé pour défendre Nao, sa visite n'avait pour objectif que de rendre hommage à son Shifu ((Un terme qui apparaît souvent dans les récits de Wuxia. Un shifu est un maître d'arme et un mentor, à la manière des sensei japonais (pour celles et ceux à qui ça parle plus).)) manchot, le vénérable Main Gauche.

De leur côté, Chen Chi - itinérant de nature - et Mei Shan - de retour d'une fructueuse affaire - font route commune depuis le Qi vers le Zhao. Ils ne sont pas seuls : un notable, du nom de Mok Shi Minh, les accompagnent également. Il a été appelé pour prendre les rennes d'une ville au nord du Zhao. Ensembles, ils tombent dans une embuscade tendue par des brigands de bas étage, non loin du tandem en patrouille...

![Caption](/content/images/2015/11/nao.png "title="7ème Cercle)
Emplacement de Nao (cercle bleu)

Déroulement de la séance

Notre aventure s'ouvre donc sur un combat, ou plutôt, une simple mise en appétit pour nos Wuxia. Les brigands se jettent sur le petit convoi, défendu avec ardeur par Chen Chi et Liu Mei Shan. Le premier faire virevolter son bâton et fracasse ainsi quelques mâchoires, mais son véritable talent tient à ses poings prodigieux capables de dévisser une nuque en quelques instants. Mei Shan, quant à elle, fait de tout object une arme mortelle. Sa préférence va aux épingles à cheveux, avec lesquelles elle poinçonne le torse des misérables vauriens qui s'en prennent à elle. Nul doute que ces deux-là n'avaient finalement pas besoin d'aide, d'autant que les deux militaires qui accourent - Lu Yan Sheng et Tian Zaisheng - font piètre impression. Le premier, certes habile, pourfend de sa qiang ((Lance chinoise, une des quatre armes "nobles")) quelques malandrins avant d'être grièvement touché à l'épaule par l'un d'entre eux. Le second panique sur son cheval ((Les connaisseurs peuvent reconnaître ici un trait caractéristique non pas du personnage, mais du joueur. Hoth l'équicide a, une fois encore, prouvé sa réputation)) : alors qu'il tente de descendre, il perd l'équilibre et se rattrape maladroitement en plantant sa jian ((Épée chinoise à double tranchant, une autre des quatre armes "nobles")) dans les entrailles de sa monture, qui meurt sur le coup.

Caption 200
Main Gauche. Porté disparu, il est le père adoptif de Tong et Yii et ancien shifu de Tian Zaisheng.

![Caption 150 Left](/content/images/2015/11/Yii.jpg "title="Koei Ltd)
Yii

Malgré ces surprenantes déconvenues, le quator parvient à défaire les brigands, dont les derniers survivants fuient la queue entre les jambes. Chen Chi se précipite pour soigner Yan Sheng, mais les plantes médicinales qu'il applique n'ont pas l'effet escompté : il se rend compte trop tard qu'elles ont l'effet inverse. Une chance que le soldat soit une véritable force de la nature, car il survit à ce qui aurait terrassé le commun des mortels. Une fois rentrés - vaille que vaille - à Nao, les quatre individus n'ont guère le tend de vaquer à leurs occupation. Tong - le fils adoptif de Main Gauche - tombe sur Zaisheng et l'accuse d'avoir "volé son héritage". Après avoir calmé le jeu et renvoyé l'importun colérique d'où il venait, nos quatre héros se penchent sur la raison de sa colère : il se dit, en ville, que Main Gauche a disparu sans laisser de trace, ce que confirme un rapide crochet par sa résidence. Évitant de justesse des accusations officielles pour cette disparition, Zaisheng et ses complices de facto prennent l'affaire à bras le corps. Alors qu'ils tentent de remonter la piste du shifu, Yii, soeur de Tong et fille adoptive de Main Gauche, prévient le groupe que son père aurait rendu visite au gouverneur plus tôt dans la journée. Il y aurait appris l'arrivée imminente du scribe royal Lao Li, en venue à Nao pour y mener de mystérieuses excavations. Le reste de cette première journée se déroule sans trop d'accrocs, à l'exception de la présence persistante de larbins engagés par Tong pour surveiller Zaisheng et ceux qui l'ont soutenu.

![Caption Left 200](/content/images/2015/11/suzuo.png "title="7ème Cercle)
Su Zuo

Ce n'est qu'au coucher du soleil que pointe, à l'horizon, la délégation du scribe Lao Li. Accompagné par une cohorte de soldats dirigés deux officiers du Zhao - Su Zuo l'impénétrable et Bec Rouge - l'homme se rend directement chez le gouverneur sans s'étaler publiquement sur les raisons qui l'ont amené ici. Pour ne rien arranger à la situation, l'oeil affûté d'un de nos héros aperçoit un pictogramme tatoué sur le poignet de Su Zuo : il s'agit du mot "perfection", que Zaisheng avait déjà aperçu sur son mentor Main Gauche. Le mystère s'épaissit.

![Caption 150 Right](/content/images/2015/11/Created-Male-9.jpg "title="Koei Ltd)
Tong

Fidèle à elle-même, Mei Shan n'a d'yeux que pour le beau Bec Rouge. Elle tente de se rapprocher de lui, mais se rend vite compte qu'elle n'est pas la seule : un trio suspect et maladroit semble épier l'officier du Zhao. Renseignements pris, elle découvre qu'il s'agit de trois frères, venus à Nao trois jours "pour faire du commerce". Ces explications ne convainquent naturellement pas la négociante, aussi s'attend-elle à quelque chose de bien plus retors.

Au lendemain d'une dure journée, les héros en devenir comprennent qu'ils feraient mieux de rester soudés pour éclaircir, chacun et chacune, les mystères troublants qui s'accumulent autour d'eux. Ce d'autant plus que Tong, revanchard, fait monter la pression en envoyant des hommes toujours plus hardis épier leurs faits et gestes.


Commentaires

![Caption 250](/content/images/2015/11/becrouge.png "title="7ème Cercle)
Bec Rouge, le fameux

Cette séance s'est déroulée il y a presque 10 ans, on peut donc être heureux que j'en garde encore quelques souvenirs. Cependant, autant préciser que les détails complets de la séance ne sont pas présents. Je me souviens de quelques points de règle et de quelques détails de roleplay qui n'étaient pas encore clairs dans notre esprit - "Peut-on bouger après une frappe ? Peut-on frapper après un mouvement ? Quelle est la solde moyenne d'un soldat" - mais le système m'a paru directement abordable et efficace.

Par rapport au scénario lui-même, j'ai été forcé d'adapter le contenu pour un groupe de personnages n'étant pas originaires de Nao. À l'origine, les auteurs voulaient insuffler un côté "premiers pas vers l'âge adulte" et proposaient de limiter les personnages à de jeunes gens de la ville, mais ce choix me semblait trop restrictif : je préfère laisser toute marge de manoeuvre aux joueurs. La conséquence, c'est que les personnages étaient tous globalement moins impliqués qu'ils n'auraient dû l'être, à l'exception de Zaisheng. Tong n'apparaissait pas comme un rival sérieux, mais plutôt comme un sale mioche ingrat qui s'en prenait à un ancien élève de son père adoptif. Malgré ces difficultés, je ne peux que conseiller aux MJs souhaitant se lancer dans la campagne de ne pas suivre les recommandations des auteurs : difficile, en effet, de faire coller toutes les trames scénaristiques personnelles développées dans "Tianxia" avec des personnages du même âge originaires de la même ville.

Enfin, il est agréable de se repencher sur les premiers moments de Bec Rouge, un personnage qui aura décidément marqué l'esprit des joueurs. Si bien qu'aujourd'hui encore, ils ont tendance à se référer à lui pour parler d'un PNJ récurrent et ambigu à qui ils aimeraient bien faire la peau…

Pierre Vanhulst

Pierre Vanhulst

PhD et Assistant de recherche au sein de l'institut Human-IST (Fribourg) et du World Trade Institute (Berne). Fervent rôliste depuis 1996.

Read More